15/03/2017
Les cathares

Page d'accueil
Suite
L'abbaye d'Alet-les-Bains XIe (Aude)


Photo du Site


A la suite de la croisade contre les Cathares, le Pape Jean XXII décide de scinder l'évêché de Carcassonne en deux et crée le nouveau diocèse d'Alet en 1318. L'abbaye est dès lors érigée en cathédrale. Elle sera partiellement détruite au XVIe siècle.
Commentaires
abside (absidos, voûte), extrémité arrondie de la nef principale d'une église. Sa partie extérieure s'appelle le chevet.
Salle capitulaire (capitullum, chapitre) salle ou se réunissait les religieux ou religieuses.
Abbaye
Communauté de moines ou de moniales gouvernés par un abbé.

Situation
A l'entrée d'Alet, l'abbaye bénédictine de style roman édifié au XIème siècle qui fit office de cathédrale en 1318 attire beaucoup de pèlerins. Elle connaît une période difficile pendant la croisade contre les Albigeois. De 1167 à 1197, son abbé Pons Amiel fortifie la ville. A sa mort en 1197 Bertrand de Saissac sympathisant cathare, tuteur de Raymond-Roger de Trencavel (il n'a que neuf ans) ne voulut pas d'un abbé catholique et intervint par la force dans la désignation de son abbé. Il fait exhumer le cadavre de Pons Amiel et le remet sur son siège abbatial, chasse l'abbé choisi Bernard de St-Ferréol et installe un de ses amis Boson favorable aux cathares. Alet sera choisi comme siège d'un nouvel évêché en 1318 pour lutter contre le catharisme. L'abbaye construite dans les remparts du village fut partiellement dévastée par les Huguenots en 1577 pendant les guerres de religion. Il en reste la cathédrale Notre-Dame, la salle capitulaire et la porte Nord. D'important vestiges s'élèvent tout près de la route, ceux de l'ancienne abbaye du XIe, nef à 6 travées, flanquée de deux collatéraux, un chœur en abside polygonal à 5 pans, un transept dont il ne reste qu'un seul bras. Le chevet roman resté en place est à cinq pans en très beau grès rouge ou ocre. Ses cinq contreforts sont surmontés de chapiteaux corinthiens richement ornés. On ajouta au XIIe une tribune pour accueillir les pèlerins. A l'intérieur de l'abside une corniche plus légère relie les deux chapiteaux corinthiens. La salle capitulaire fut refaite et possède un entrée romane, de hautes ogives retombent sur des supports rapportés ou sculptés et sur certains chapiteaux romans. Elle donnait sur le cloître qui a disparu. Au XIVe on entrepris de remplacer le chœur roman par un chœur gothique avec vaste déambulatoire entourant l'abside romane qui devait être démolie. Ce nouveau chœur resta inachevé et fut partiellement détruit au XVIe
La vieille ville : enserrée dans ses remparts du XIIe, le vieil Alet ne manque pas de cachet. Sur la place de la République se dressent de belles façades à pans de bois et de nobles maisons de pierre du 16ème s., à portiques. De cette place partent en étoile des rues étroites et pittoresques , la rue de la Rose, la rue de Cadène aboutissant aux portes de la ville : porte Calvière et porte Cadène.

Renseignements
04.68.69.93.56
Le site Internet
http://info.aletlesbains..

Accès
Alet-les-Bains se situe à 8 km au sud de Limoux, à 30 Km au sud de Carcassonne entre Limoux et Couiza sur la D 118.
Visite de l'abbaye
Guide vert Michelin Pyrénées page 61

Visite
Horaires et tarifs
Du 23 mars au 30 juin : 10h-12h30 et 14h30-18h
Juillet et août  : 10h-12h30 et 14h30-19h
Septembre et octobre : 10h-12h30 et 14h30-18h 
Tarifs 2013
Adultes : 3,50€
Adultes avec passeport : 2,50
Enfants 12/16 ans 2 €
Groupes : 3 €
La Visite est libre avec plan guide en Français, Anglais, Allemand, Espagnol, Italien, Néerlandais.


Page d'accueil