15/03/2017
Les cathares

Page d'accueil
Suite
Le chateau de Montségur (Ariège)

Photo du site



Avant de s'élancer à l'assaut du "Pog", le sentier passe à proximité de la stèle élevée en 1960 par Déodat Roché, "aux martyrs du pur amour chrétien".

Stèle de Montsegur

Du sommet, panorama sur les rides du Planturel, la coupure de la vallée de l'Aude et le massif de la St-Barthélémy. Laisser la voiture le long de la D9 et à pied gravir le sentier escarpé et rocailleux (une heure AR).
La forteresse, de plan pentagonal, épouse le sommet. On y accède par une porte au Sud. Au pied du donjon, côté Nord-ouest, s'étagent les vestiges du "village cathare" qui font encore aujourd'hui l'objet de fouilles.
Origine du nom : le latin sécurus, segur exprime la sécurité et désigne souvent des lieux fortifiés.


ERA et Montségur
Eric Lévy est le fondateur et chanteur du groupe ERA. Son clip "Ameno" a été tourné à Montségur (On y voit sur le clip chez Youtube la stèle). On a souvent demandé la traduction des paroles de sa chanson en pensant qu'il pouvait s'agir de latin ou d'espéranto. Il n'en est rien. Eric Lévy joue sur les sonorités comme son groupe Era est issu de son prénom, Eric, il assemble voyelles et consonnes dans une illusion de latin. Il emploie avec régularité les voyelles a, e, i, o mais jamais la voyelle u fréquente en latin. Dans Interimo adapare dori me on trouve 3 fois les voyelles a, e, i, et 2 fois la voyelle 0.
Voici les paroles d'Ameno
Prologue -
Dori me
Interimo adapare dori me
Ameno ameno latire
Latire-mo
Dorime
AMENO
Omenare imperavi ameno
Dimere dimere matiro
Matire-mo
Ameno
- music intro -
Omenare imperavi emulari
Ameno
Omenare imperavi emulari
-CHORUS-
AMENO
AMENO Dore
Ameno Dori me ( x 2)
Ameno Dom
Dori me reo
Ameno Dori me ( x 2)
Dori me am
-repeat chorus
-repeat music

Description
Il est édifié à 1207 m d'altitude, sur un éperon rocheux appelé le "Pog", et fut un des hauts lieux du catharisme. Il faut une bonne heure et beaucoup d’efforts pour en atteindre le sommet. Montségur a été reconstruit à la demande de l’église Cathare à partir de 1204, pour être un refuge sûr aux derniers évêques et parfaits hérétiques. L'âme de la résistance fut un évêque cathare, Guilhabert de Castres. Celui-ci r réfugié à Montségur, sut se tourner vers la noblesse catalane pour y chercher du secours. En 1221, à Mirepoix, il y rencontre deux grands seigneurs féodaux des Pyrénées à cette fin. Après la soumission du comte de Toulouse en 1229, un groupe important se constitue autour de lui et il supplie Raymond de Péreille qui avait fortifié le site de Montségur de les accueillir dans la forteresse. Monségur devient le siège et la tête de l'église des hérétiques. C'est l'armée royale qui veut venger l'attentat contre l'inquisition à Avignonet en 1242 qui décide d'assiéger la forteresse. La garnison ne comprend que 340 personnes autour de Pierre-Roger de Mirepoix et Raymond de Péreille alors que les troupes royales comptent plusieurs milliers d'hommes. Le siège de Montségur débute au printemps de 1243 et devient vite un échec pour les troupes royales. Il est en effet impossible d'isoler la citadelle car des audacieux réussissent à se glisser et apporter des nouvelles de l'extérieur. Ce seront finalement des gascons qui réussiront à prendre pied sur la montagne par une escalade nocturne, et à y établir un poste de guet rapproché. Un habile ingénieur pour l'occasion, l'évêque d'Albi réussira à y installer une pierrière qui accablera les assiégés. Le 1er mars 1244, Pierre-Roger de Mirepoix se rend et négocie sa reddition. Il demande la vie libre pour les laïcs mais livre les parfaits qui eurent à choisir entre le boucher et l'abjuration. A l’aube du mercredi 16 Mars 1244, le sénéchal du roi Hughes des Arcis, à la tête de 6000 hommes, et l’archevêque de Narbonne porteront l’assaut final d’un siège qui dure déjà depuis 10 mois et qui a échoué. Aux 500 personnes qui y résident encore, on leur demandera, donc de renier leur foi nouvelle. Les 207 parfaits qui refuseront de renier leur foi meurent sur un gigantesque bûcher. En 1245, le nouveau seigneur de Mirepoix, Guy de Lévis s'installe dans la place et promet fidélité au roi.
Accès
On accède à la forteresse par une porte au sud à l'issue d'un tout petit sentier escarpé.

La Stèle à la mémoire des cathares qui périrent sur le bûcher

Stèle de Montségur


D'un côté, au sommet, une croix discoïdale pattée, cerclée. Le point central est représenté par une perle, ou pommette, point de rencontre des branches et qui serait un point de paix, d'immobilité, d'harmonie. Cette forme de croix est templière en dehors de la petite boule ou pommette de la croix occitane au centre. Gravée dans la pierre l'inscription "Stèle dressée par l'association du souvenir et des études cathares en 1960". Sous la croix discoïdale, une seconde croix, la croix occitane bien connue avec des 12 perles commes les 12 mois, les 12 signes du zodiaque ou les 12 apôtres.
Sur l'autre côté qui ressemble à un petit homme avec sa capuche figurant un cathare, une étoile au sommet, représentation du ciel avec en dessous 3 signes + gravés dans la pierre, dont celui du centre, est de même taille mais plus épais, semble reposer sur un arc et pourrait représenter des hommes sur la terre. En dessous, une forme de navette, gravée dans la pierre avec un trait au centre qui pourrait représenter une navette de métier à tisser car beaucoup de cathares exerçaient le métier de tisserand. Plus en dessous, une forme de métier à tisser avec un petit personnage.
Sur la stèle, l'inscription "Aux cathares, aux martyrs du pur amour chrétien, 16 mars 1244"

Accès
Montségur se situe à 10 Km sud de Lavelanet par D 109 ou 60 Km au sud d'avignonet-Lauragais. Depuis l'autoroute des deux mers, sortie Avignonet-Lauragais, à coté du seuil de Naurouze, direction Pamiers, Foix puis Montségur.


Visite du château
Accès gratuit de nov. à avril et payant de mai à août.

Horaires
Mai-aout 9h-19h30
mars 10h30-17h
avril 10h-17h
sept. 9h17h30
oct. 9h30-17h
nov. 10h-16h
déc. tlj sauf lundi
tarif 2005 : 4€
tél. 05.61.03.03.03


Page d'accueil