17/05/2017
Les châteaux cathares, Roquefixade

Accueil
Suite
LE CHÂTEAU DE ROQUEFIXADE (ARIEGE)


Photo du Site




La forteresse épouse l'éperon rocheux. Les architectes royaux concentrent les éléments de défense sur le coté le plus vulnérable (le nord-est). Ils ne lésinent pas sur les moyens en entourant les batiments d'une première enceinte de 40 mètres de long (seule cette enceinte subsite partiellement). Le château comportait deux enceintes superposées à l'image d'un "8". L'entrée du château se faisait par une avant-porte percée dans l'enceinte extérieure de "basse cour", puis on gravissait une rampe (le sentier piéton sur la gauche) et on franchissait enfin une tour-porte équipée d'un assommoir. L'entrée de la seconde enceinte, (il reste quelques vestiges), la plus élevée comportait deux portes successives étroites. À l'intérieur de cette seconde enceinte les batiments étaient disposés autour d'une cour et le donjon (il en reste les vestiges) occupait la partie la plus haute à l'ouest. Du sommet les défenseurs de Roquefixade pouvaient communiquer par des feux avec ceux de Montségur. Superbe point de vue sur Le Lauragais, les Corbières et le pays d'Olmes. Fixé au sommet de son rocher abrupt, Roquefixade joua son rôle jusqu'au premier tiers du XIIe siècle. Mais en 1632 Louis XIII et Richelieu estimant que ces vieilles forteresses coûtent cher à entretenir. Roquefixade va servir de carrière de pierres.

Description
Roquefixade signifie la "roche fissurée" et évoque l'énorme entaille naturelle comblée par la construction d'une arche de pierre du château. Au milieu du XIe siècle, ce point fort dépendait des comtes de Toulouse, en relations difficiles avec leurs voisins de Foix. Selon leur gré, ils le leur confiaient ou le leur reprenaient pour le confier au lignage de Pailhès. Quand arrive la croisade, le rocher devient le refuge à quelques parfaits cathares en déroute. Pour cette raison, son village situé au pied de la montagne aurait été détruit par les troupes de Simon de Montfort. Il n'est plus question de Roquefixade avant le début des années 1270, date à laquelle le roi Philippe le Hardi rachète ses droits à Raymond-Roger de Pailhès pour mieux s'assurer le contrôle du site dont il était devenu, de toute manière, le suzerain en tant qu'héritier des comtes de Toulouse. Cette acquisition est essentielle au roi de France car situé avec Montségur, à l'extrême sud-ouest de la frontière du royaume avec l'Aragon définie au traité de Corbeil de 1258. S'assurer Roquefixade, c'était à la fois calmer les ardeurs du comte de Foix et montrer la volonté royale en pleine action. Le château est transformé en une forte garnison composée d'un châtelain, d'un chapelain, d'un guetteur, d'un portier, de douze sergents et... d'une meute de chiens de garde.
Une bastide est créée
On repeuple le village détruit par les troupes de Montfort en créant une bastide qui portera le nom de son dernier vainqueur "La bastide de Montfort" avec un plan régulier, typique à ce type d'agglomération. Cette bastide est fondée vers 1288 par le Sénéchal de Briatexte. Le terrain d'assise est en escalier et la place est installée sur la marche la plus haute au bout du village. L'absence de couverts montre qu'elle n'a pas dès l'origine de vocation commerciale. Malgré tout, la localité comme les autres bastides sera dotée de privilèges et de coutumes en 1288 afin d'y mieux fixer la population. Car ce qui compte avant tout c'est de dominer coûte que coûte cette contrée rebelle. Le roi en fait donc pour cette raison un petit relais de son pouvoir à travers un nouveau cadre plus contrôlable : la châtellenie. Elle devait comprendre plusieurs villages des environs, autant d'exceptions et d'épines dans les terres de Foix.

Renseignements
Site Internet :
Mairie de Roquefixade
Place du village
09300 Roquefixade
Heures et jours d'ouverture : mardi et jeudi 10h à 12h et samedi 10h30 à 12h.
Tél. 05 61 01 55 02
E. mail
Gîte d'étape
Renseignements
05 61 03 01 36

Accès

Roquefixade se trouve entre Foix et Montségur sur la D9 Autoroute sortie Carcassonne puis Mirepoix Lavelanet ou depuis Toulouse Pamiers, Foix.

Visite
Il faut 1/2 heure de marche après avoir laissé la voiture au village. En redescendant se désaltérer à la fontaine du village.

Horaires et tarifs
L'accès est libre et gratuit.

Accueil